Pythéas
Collège
Marseille
 

Sans titre

lundi 27 janvier 2014, par Rachel Garcia

Je suis seule dans le noir, dans cette grande chambre où il fait froid. Dehors, il fait sombre. J’aperçois sur mon mur les ombres effrayantes des arbres éclairés par le lampadaire.
Je n’arrive pas à dormir à cause du tonnerre et de la pluie.
J’entre lentement dans le salon, j’allume la lumière et m’installe sur le canapé. Je décide alors d’allumer la télévision pour oublier.
Quelques minutes plus tard, j’entends un grand bruit de tonnerre, puis après quelques secondes, plus aucune lumière et plus de télévision ! Je commence à stresser. J’ai un mauvais pressentiment. Je me lève et essaye de me repérer en palpant les meubles et les murs pour me rendre dans ma chambre. J’entre dans ma chambre, m’enferme à clé et me cache sous mes draps. J’entends le tonnerre gronder et mon cœur bat de plus en plus vite. Soudain, j’entends un bruit qui me fait sursauter. Qu’est-ce que c’est ?

Je me lève, tremblante de la tête aux pieds et sors de la chambre. Je marche lentement vers la porte d’entrée. Les bruits venaient de là. Ils étaient indescriptibles. Je m’arrête devant la porte. J’écoute mais, maintenant, je n’entends plus rien. Rien...plus aucun bruit.
Je regarde par le petit trou de la porte, tout est noir dehors. Soudain, le téléphone sonne, j’entre dans le salon, me dirige vers le téléphone et décroche. Je réponds puis rien, personne ne parle. Et après quelques secondes de silence, ça raccroche. J’ai peur et je ne sais pas quoi faire.
Alors je décide d’aller me coucher même si sais que je n’arriverai pas à m’endormir.

Sali K.

 
Collège Pythéas – 15 rue des Gardians - 13014 Marseille – Responsable de publication : M. Thierry Bonicel
Dernière mise à jour : jeudi 13 février 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille